230kAbonnés
10kAbonnés
11kFollowers

Comment Ne Parlons Pas de Bruno d’Encanto a battu La Reine des Neiges ?

« On ne peut pas en parler et pourtant il fait beaucoup de bruit ».  Vous aurez reconnu Bruno, l’oncle maudit de la famille Madrigal dans Encanto et surtout la chanson Ne Parlons Pas de Bruno.  Mais comment ce refrain en est-il venu à caracoler en tête des classements, jusqu’à détrôner le célèbre « Libérée, Délivrée » de La Reine des Neiges.

ne parlons pas de bruno du film encanto

Il était une fois …

Et voilà que s’annonce une magie qui va opérer.  De la magie il sera question même si l’expression enchanteresse ne résonne pas.  Pourtant, pour un film dont le titre signifie « Charme », on comprend de suite qu’un sortilège a opéré.  En particulier pour cette chanson-vedette qui ne devait pas exister, à propos d’un personnage qui n’avait pas de nom !

L'affiche de Disney's Encanto, mettant en vedette le monde enchanteur de "Encanto".

Flashback !  

Tout commence avec Vaiana et le scénariste Jared Bush à qui les Studios Disney demande de travailler à une nouvelle histoire.  Il s’associe alors à Byron Howard avec qui il avait collaboré pour Zootopie.  Le concept retenu est celui d’une grande famille multigénérationnelle avec toutes les facettes que cela comporte : petits et grands bonheurs ou crises, rires ou pleurs.  

Quatre photos d'hommes posant devant un immeuble, montrant leur encanto.

L’autre certitude était la volonté de réaliser une comédie musicale.  C’est Lin-Manuel Miranda qui est alors chargé d’écrire les chansons.

On avait alors l’idée générale, la forme à donner au film, restait à savoir où placer l’histoire.  Et comme les réalisateurs ont un ami qui termine un documentaire sur la Colombie, voilà le cadre du film choisi !

Au terme de plus de 1700 brouillons du scénario, se dessine enfin les aventures de la famille Madrigal qui vit dans un village des montagnes colombiennes et qui assure le bonheur de tous les habitants grâce à leurs pouvoirs magiques.  

Un groupe de personnes posant devant une maison, dans une ambiance encanto.

Pas de méchant, une menace

Fait nouveau dans le monde de Disney, il n’y a pas de véritable méchant même si on ressent qu’pourtant une sorte de menace pèse sur la famille.  On comprend très vite aussi que cela tient à un personnage mystérieux.  Le fameux tonton Bruno qui sonne comme un secret de famille et dont on ne peut pas parler !

Bruno : Un personnage qui se cherche

Tonton Bruno deviendra donc célèbre et pourtant ce personnage fut difficile à cerner.  On l’avait d’abord affublé du prénom d’Oscar.  C’était alors un bonhomme plus drôle et potelé.  Mais trop de légèreté au pour ce personnage qui se devait énigmatique : il est abandonné.

Une collection de personnages de dessins animés présentant diverses expressions faciales.

 

On recommence tout.  Il change de physionomie et d’âge plusieurs fois avant de devenir celui que l’on connaît.  Mais à ce stade, on n’a toujours pas fixé son identité !

Quelle histoire ce prénom !  Impossible de le conserver : trop commun tant il y a d’Oscar Madrigal en Colombie !

On se pose et on dessine alors le contour du personnage en décidant de lui réserver un avenir plus sombre.  Il sera le mouton noir de la famille !  Et pour le prénom, les idées fusent : Arlo, Andre, Anki, Marco, Emo ?

C’est Miranda qui tranchera : Ce sera Bruno, pour la rime avec la chanson qui lui vient alors.  Ne parlons pas de Bruno. No. No. No !  En quelque sorte, c’est la chanson qui a créé le personnage.  Et inversement !

Un groupe de personnes, dont un guépard, posant pour un moment d'enchantement.

Ne Parlons pas de Bruno : Un succès imprévu

Le personnage est là, la chanson existe.  Le film sort et les Studios croisent les doigts.  Par contre, personne n’avait vu venir le succès du titre.  Même Disney ne s’y attendait pas : il ne la propose même pas aux Oscars !

Et pourtant, entretemps, l’entêtant morceau caracole en tête du prestigieux classement américain, le classement des singles les plus vendus aux Etats-Unis !

Un garçon et une fille se tiennent devant un immeuble, encanto.

Pourquoi ce succès fulgurant ?  Pour le comprendre, il faut se tourner vers Tik Tok.  Ce réseau social fut certainement l’un des artisans du succès phénoménal de la chanson.  En février 2022, c’est-à-dire 3 mois après la sortie du film, on comptait déjà près de 800 000 vidéos Tik Tok sur We don’t talk about Bruno.

Un homme et une femme en chemise jaune se pointent du doigt pendant un moment d’enchantement.

Il faut dire que les ingrédients fétiches du réseau social étaient réunis : un chouette refrain ; un panel d’émotions ; des personnages différents avec des sensibilités différentes.  Bref tout pour réussir les adaptations les plus sensibles, loufoques, ou artistiques.  Si on ajoute la partition aux racines latino, salsa, guajira, cha cha, savamment harmonisés à des éléments pop, cela donne toute les occasions d’exercer les chorégraphies les plus originales.

Bref, pour quelqu’un dont on ne doit pas parler, on n’a pas fini de l’entendre ce Bruno !

Retrouvez tous les épisodes de Ne Me Remercie Pas sur SpotifyApple PodcastDeezerGoogle Podcast et Amazon, mais également sur les réseaux sociaux : FacebookInstagram et la plateforme X !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Première visite ? Voici quelques conseils

Écouter DLRP

Site non-officiel et non affilié à la Walt Disney Company. Les droits des images et musiques appartiennent à leurs auteurs respectifs.

  • https://radio.ready2play.fr:1340/stream
  • DLRP