230kAbonnés
10kAbonnés
11kFollowers

Marc et Alice Davis, un conte de fée made in Disney

Les histoires d’amour sont légion dans l’univers Disney.  Pourtant ce n’est pas l’un des célèbres couples de l’univers de l’animation que nous évoquerons ici.  Non, c’est d’un couple bien réel qu’il s’agira.  Celui de Marc et Alice Davis, deux Légendes de l’univers Disney.

Davis Marc Alice

Marc, début de l’histoire

Marc Davis fait partie de ce qu’on appelle le Nine Old Men Disney, le noyau dur des animateurs qui entouraient le maître Disney.  Il les avait ainsi nommés en référence aux neuf juges de la Cour suprême des États-Unis de Franklin D. Roosevelt.  Ils seront les créateurs de la plupart des chefs-d’œuvre des studios Disney du premier âge d’or.  De Blanche-Neige et les Sept Nains en 1937 aux Aventures de Bernard et Bianca de 1977.

image 30

Marc Davis, lui, rejoint les Studios Disney à la fin des années 30 chargé de l’animation sur le grand projet de Blanche Neige et les Sept Nains.  C’est à lui que l’on doit la fameuse scène de la danse de Blanche-Neige avec Simplet se tenant sur les épaules d’Atchoum.  Très vite, il devient l’un des animateurs incontournables.

image 31

L’animateur des femmes

Davis n’avait pas son pareil pour dessiner la forme humaine.  C’est ainsi qu’il devient le dessinateur des femmes.  C’est sous son crayon que les grandes stars féminines verront le jour. Clochette, Cendrillon, Aurore, Maléfique, Cruella seront ses créations.  Sur les 101 Dalmatiens, il sera d’ailleurs le seul animateur pour cette odieux personnage.

image 32

Et un jour, Alice…

Cette légende de l’animation enseigne l’animation à l’Institut d’art Chouinard, le célèbre terrain de formation pour les artistes Disney, de la Long Beach Art Association.  C’est là qu’en 1947, Marc Davis fait la rencontre d’une étudiante en conception de costumes.  Elle s’appelait Alice Estes.

image 33

Née à Escalon, en Californie, en 1929, elle a reçu une bourse pour fréquenter l’établissement.  Alice est talentueuse.  Elle qui voulait devenir animatrice se voit dirigée vers la conception de costumes par Madame Chouinard elle-même, parallèlement aux cours d’animation qu’elle suit avec Marc Davis. 

Diplômée, elle s’oriente vers le dessin de lingerie et acquiert une grande réputation dans le domaine de la mode, entre autre pour sa connaissance des tissus exotiques.

Premiers pas dans le monde Disney

En 1950, Marc appelle Alice.  Il travaillait alors à l’animation d’Aurore pour le long-métrage La Belle au Bois Dormant.  Pour mieux fixer les mouvements de la robe de bal de la Princesse, il a besoin de tourner des mirages en direct.  Il a besoin d’un costume conçu et créé pour Helene Stanley afin de tourner les séquences de référence filmées pour inspirer son animation du personnage principal.  Alice doit donc lui créer la jupe parfaite qui bougera au rythme de la musique. 

image 34

Cet appel changera leur vie puisqu’ils se marieront en 1956.  Il aura aussi un impact important pour tous les amoureux de Disney !

D’animateur à Imageneer

Dans un premier temps, Alice travaillera pour le Studio de manière sporadique.  Ainsi, elle conçoit les costumes pour le film, Toby Tyler et créé des vêtements pour plusieurs émissions de télévision de Disney.

image 35

Marc, lui, continue son travail dans l’animation jusqu’à ce que Walt lui confie une autre mission qui va réorienter sa carrière.  Depuis 1955, le parc Disneyland a ouvert ses portes à Anaheim, en Californie.  En 1962, Davis est chargé par Disney lui-même de modifier son attraction Mine Train Thru Nature’s Wonderland, lui demandant d’y apporter plus d’humour.  Le succès est tel que le papa de Mickey lui demandera alors de se réinventer d’autres attractions.  C’est ce qui marquera ses débuts en tant qu’Imageneers au sein des Royaumes Enchantés Disney.  Aujourd’hui encore, son influence reste marquante sur nombre d’attractions comme, par exemple, les Manoirs Hantés.

image 36

Il contribuera aussi aux attractions présentées lors de l’Exposition Universelle de New York en 1964 pour lesquelles il crée personnages et scènes.  L’une des attractions fera sensation, la bien connue, It’s a small world !

image 37

Le petit monde d’Alice

Le pavillon, créé pour l’Unicef, présentait les différents peuples et pays du monde au travers des poupées représentant des enfants dans leur costume traditionnel.  Walt voulait apporter un soin particulier aux costumes et c’est donc tout naturellement qu’il se tourne vers Alice.  Il lui donne même toutes libertés financière pour que ces costumes soient les plus beaux.  Elle se lance alors dans des recherches importantes sur les différentes régions et cultures présentées tout au long du parcours.  Il en sortira plus de 150 costumes différents. 

image 38

Elle apportera aussi sa collaboration à une autre attraction présentée, le Carousel of Progress de General Electric, pour laquelle elle dessine les costumes d’une famille ordinaire de l’époque.

Non seulement Alice créera l’ensemble des vêtements des différents audio-animatroniques mais aussi la méthode d’habillement, le contrôle qualité et la remise à neuf, des techniques encore utilisées aujourd’hui.

image 39
image 42

Des gentils enfants aux sombres pirates

Succès total pour les gentils bambins qui chantent la fraternité entre les peuples. Changement d’atmosphère l’année suivante quand elle est chargée de travailler avec Marc sur la nouvelle attraction des Pirates des Caraïbes. 

Retraite bien méritée

image 43

En 1978, le couple prend sa retraite mais ils restent consultants pour de nombreux projets.  Au sein des parcs, comme lorsque Marc aide au développement d’Epcot Center et de Tokyo Dinseyland ou dans l’animation comme lorsqu’Alice sur divers projets, dont Là-haut, le long métrage de Pixar en 2009.

Des Légendes

Il y a chez les Davis une grande fidélité envers le monde de Disney.  Ils recevront bon nombre de prix et de distinctions de l’industrie de l’animation. En 1982, Marc a reçu le prix Winsor McCay en reconnaissance de sa contribution à l’animation. Il a également reçu le Golden Award pour 50 ans de service des Motion Picture Screen Cartoonists en 1985. Alice a reçu le June Foray Award pour son impact significatif sur l’art et l’industrie de l’animation lors des Annie Awards 2014.

image 44

La Compagnie Disney a également reconnu leur travail et leur apport à ce monde magique.  Marc a été le récipiendaire du prestigieux prix Mousecar qui récompense ceux qui ont rendu un service extraordinaire à l’entreprise.  Mais surtout, le couple Davis entrera au nombre des Disney Legends, Marc en 1989 et Alice en 2004.

image 45

Une fenêtre de célébrité

Les Parcs Disney ont toujours rendu hommage à des personnalités au sein des attractions ou du décor.  C’est le cas dans Main Street USA sous forme de textes écrits sur les fenêtres du premier étage des boutiques.  On pourrait croire à des publicités telles qu’on les trouvait au début du xxe siècle sur les fenêtres des édifices des centres-villes américains.

A Disneyland Californie, les Davis sont le seul couple à avoir chacun reçu cet honneur.  La fenêtre de Marc indique « Extrême-Orient – ​​Importations – Art exotique – Marc Davis – Propriétaire », en clin d’œil à son amour des arts primitifs.

image 46

La fenêtre voisine resta très longtemps vide.  Elle sera attribuée à Alice en 2012 avec l’inscription « Small World Costume Co. – Alice Davis – Couturière des étoiles ».  Et voilà donc le couple Disney réunit au sein de ce monde enchanté.

image 47

Marc et Alice… Un conte de fées

Le couple Davis a eu la chance de vivre au une vie au milieu du rêve.  Cette romance de conte de fées continuera pendant 44 ans, jusqu’à ce que Marc décède en 2000.  Alice vivra avec la pensée du bonheur sous le signe de Disney.  Elle dira : « Pendant des années, Marc et moi avons eu le grand plaisir d’apporter beaucoup de plaisir et de joie aux gens, et c’était le joyau de nos cœurs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Première visite ? Voici quelques conseils

Écouter DLRP

Site non-officiel et non affilié à la Walt Disney Company. Les droits des images et musiques appartiennent à leurs auteurs respectifs.

  • https://radio.ready2play.fr:1340/stream
  • DLRP