230kAbonnés
10kAbonnés
11kFollowers

George Lucas, Disneyland Hotel, Singes : Le DLRP Actu du 21 avril

Une Palme pour George Lucas !

George lucas star wars palme d'or cannes

Quelques jours après la célèbre journée Star Wars fêtée à travers le monde, le génial créateur de la saga, George Lucas, recevra une Palme d’Or d’honneur lors de la clôture du Festival de Cannes le 25 mai prochain.

Entre le Festival et ce géant de cinéma, il y a une grande histoire qui a débuté en 1971, lorsque son premier film, THX-1138 est sélectionné pour être présenté lors la Quinzaine des réalisateurs, une sélection parallèle du Festival de Cannes créée pour montrer des films de tous horizons, réalisés par des cinéastes inconnus.

Il a 27 ans et fait ses débuts avec cette adaptation d’un court-métrage expérimental produit avec la complicité de Francis Ford Coppola.

Déjà, il met en scène les thèmes qui lui sont chers : la science-fiction qui montre les facettes de la société et la dualité du bien et du mal.

Viendra ensuite American Graffiti qui dépeint la jeunesse américaine et qui révèlera Harrison Ford.  Ce sera le premier grand succès du réalisateur avant le phénomène planétaire que sera cette formidable saga de La Guerre des Etoiles.  Un succès non démenti depuis près de 50 ans !

 George Lucas n’était encore qu’un jeune Padawan lorsque son film expérimental avait été présenté à Cannes.  C’est en Maître Jedi du cinéma qu’il reviendra sur le tapis rouge pour recevoir la récompense mythique pour une carrière légendaire !

image 62

Fêter son non-anniversaire avec le Chapelier Fou …

image 63

C’est votre non-anniversaire ?  Ca tombe bien, c’est aussi celui du Chapelier Fou.  Et pour fêter cela, il vous entraîne dans une chorégraphie entraînante.  

Vous voulez apprendre ?  Rien de plus facile.  Il vous la présente sur tous les réseaux sociaux du parc.  Mieux !  Il vous invite même à le rejoindre sur scène !  Pour cela, du 13 avril au 5 mai, reproduisez cette chorégraphie et postez votre meilleure vidéo sur votre profil Instagram avec le #DLPMadHatterDance pour tenter d’être invité à une célébration unique.

Alors, serez-vous assez fous pour le rejoindre ?  

image 64

4 mai … Que la Force soit avec toi !

Journée spéciale Star Wars à Disneyland Paris

image 65

Le 4 mai a été décrété Journée Star Wars à travers le monde.  Pour l’occasion, les plus grands fans de la saga Star Wars se retrouveront à Discoveryland pour vivre les plus belles histoires intergalactiques.

Outre la rencontre avec les Personnages venus des deux côtés de la Force, on pourra échanger avec R2-D2 à moins que les Stormtroopers sous la houlette du capitaine Phasma viennent troubler la fête dans une véritable démonstration de grandeur galactique.

image 66

Le Mandalorien et Grogu seront aussi de la partie et les plus jeunes Padawans pourront poursuivre leur formation Jedi dans la base temporaire établie à Videopolis.

image 67

Et avant de repartir, ce sera le moment de faire le plein de produits galactiques chez Star Traders, de prendre un Magic Shot avec Grogu et de goûter aux friandises à l’effigie des Wookiees. Que la Force soit avec vous !

Sortie des Pin’s

26 avril : Pin Trading Time au Disney Sequoia Lodge.

Samedi 27 avril.  Nos héros rendront hommage à trois attractions mythique. 

image 68

Mois de la Terre : Sensibiliser à la préservation de la nature

image 69

Des actions de sensibilisation à la préservation de la nature menées par Disneyland Paris tout au long de l’année mais c’est plus spécialement vrai pendant le Mois de la Terre.

Dans ce cadre, des enfants et adolescents invités par Disneyland Paris et le Secours populaire français ont pu découvrir l’univers Disney autrement.  Les plus jeunes ont ainsi participé à une balade nature au Disney Hotel Cheyenne afin de découvrir la richesse de la faune et la flore environnantes et, surtout, l’importance de sa préservation.    

Au programme, le chant du pouillot véloce et du pinson et l’odeur des plantes aromatiques du Potager de Rémy.

Les adolescents, eux, sont partis à la découverte de la diversité végétale du Parc Disneyland, emmenés dans un « hortitour » animé par un Cast Member des équipes Horticulture.  Ce fut l’occasion de découvrir la diversité des espèces végétales des arbres à sorcières de Frontierland aux plantes exotiques d’Adventureland.  

image 70

Une manière de mieux comprendre à quel point chaque espèce végétale est soigneusement sélectionnée pour plonger les visiteurs dans l’univers de chaque land.

Les enfants hospitalisés n’ont pas été oubliés puisque des Disney VoluntEARS se sont rendus à l’hôpital Bullion afin de proposer à ces petits patients des ateliers jardinages mais aussi une chasse aux trésors sensorielles et la composition de cartes natures.  Mickey était également de la partie, apportant une touche de fun et de magie à cette journée exceptionnelle.

image 71

Disneyland hôtel : Dormir au creux d’un dessin animé

Walt Disney l’avait énoncé « Tous nos rêves peuvent devenir réalité ».  C’est particulièrement ce défi qui a été relevé par les équipes qui ont conçu les suites du Disneyland Hôtel.

Si vous avez rêvé un jour de vous transporter à l’intérieur de votre film Disney préféré, sachez qu’en dormant au Disneyland Hôtel, votre vœux pourra être exaucé puisque les plus belles histoires royales ont pris vie dans des Suites Signature uniques qui ont pour thème les classiques Disney, « La Belle au Bois Dormant », « Cendrillon », « La Belle et la Bête », « Raiponce » et « La Reine des Neiges », des films iconiques qui sont aussi l’occasion d’explorer une variété de contextes culturels et d’éléments architecturaux.

Et comme un petit dessin vaut mieux qu’un long discours, ne nous privons pas d’admirer quelques détails de ces chambres exceptionnelles.

image 72
image 73
image 74
image 75
image 76
image 77
image 78
image 79
image 80
image 81
image 82
image 83
image 84
image 85
image 86
image 87
image 88
image 89
image 90
image 91
image 92
image 93
image 94
image 95
image 96
image 97
image 98

De Deadpool à Mufasa : Les nouveaux films Disney dévoilés

Les studios Walt Disney ont dévoilé jeudi leur programmation de films en salles pour 2024 et le moins qu’on puisse dire, c’est que la diversité est au rendez-vous avec des films en franchise des studios Marvel, Walt Disney Animation, 20th Century Studios, Pixar, etc.

Et 2024 s’annonce comme une grande année.   

8 mai – Royaume de la planète des singes

image 99

Disney ouvre sa saison avec le dernier chapitre de la franchise Planet of the Apes des studios 20th Century.  Kingdom of the Planet of the Apes se déroule des générations après La Guerre pour la planète des singes de 2017 pour raconter l’histoire du voyage déchirant d’un jeune singe à travers un nouvel empire.

14 juin – Vice-Versa 2 

Riley est une ado.  Ses émotions doivent faire face à de nouveaux sentiments comme l’anxiété, l’envie, l’ennui et l’embarras.

26 juillet – Deadpool et Wolverine

Le film amène Deadpool dans le MCU et il ne vient pas seul puisqu’il est rejoint par l’emblématique Wolverine.

27 novembre – Vaiana 2

Retour à Motunui alors que nos héros et un tout nouvel équipage de marins improbables voyagent vers les mers lointaines.

20 décembre – Mufasa : Le Roi Lion

image 100

Le film qui nous fera découvrir l’histoire du papa de Simba.

LA PLANÈTE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME

La Planètes des Singes est l’une des sagas les plus populaires des Studios 20th Century. Basée sur un roman de Pierre Boulle paru en 1963, le premier film est sorti en 1968 avec Charlton Heston en vedette.  Il sera salué par un Oscar® d’honneur du meilleur maquillage. Suivront dans les années 70 quatre suites en salles et de deux séries télévisées.

Tim Burton revient avec un remake sorti en 2001. Les années 2010 seront alors l’occasion d’un reboot avec le film La Planètes des Singes : Les Origines suivi de deux suites, La Planètes des Singes : L’Affrontement et La Planètes des Singes : Suprématie.

Le nouvel opus reprend l’histoire plusieurs générations après le règne de César.  Les singes ont définitivement pris le pouvoir. Les humains, quant à eux, ont régressé à l’état sauvage et vivent en retrait. Alors qu’un nouveau chef tyrannique construit peu à peu son empire, un jeune singe entreprend un périlleux voyage qui l’amènera à questionner tout ce qu’il sait du passé et à faire des choix qui définiront l’avenir des singes et des humains.

Dans moins d’un mois, les spectateurs de toutes générations pourront découvrir au cinéma La Planète des Singes : Le Nouveau Royaume, le nouvel opus de la saga légendaire. Mais pour rendre l’attente moins longue, découvrez dès à présent un premier extrait du film au cours duquel les singes Noa et Raka décident de baptiser du nom de Nova la jeune humaine qui les suit partout ainsi qu’un reportage qui montre la place qu’occupe ce nouvel opus réalisé par Wes Ball au sein de la saga. 

Let it Be

Quatre garçons dans le vent débarquent sur Disney+ le 8 mai dans le film original de Michael Lindsay-Hogg de 1970 sur les Beatles qui ressort en exclusivité en version restaurée.

Sorti en mai 1970, un mois seulement après la séparation du groupe, LET IT BE prend désormais la place qui lui revient dans l’histoire des Beatles et de la musique populaire. L’impression de tristesse qui s’en dégageait se dissipe aujourd’hui avec la restauration du film.

image 101

LET IT BE montre les Beatles, accompagnés de l’organiste Billy Preston, en train de composer et d’enregistrer leur album « Let It Be » (dont la chanson titre remportera l’oscar de la meilleure chanson originale), et se produire une ultime fois sur scène, sur le toit d’Apple Corps, à Londres.  « LET IT BE était prêt en octobre/novembre 1969, mais il n’est sorti qu’en mai 1970 », explique Michael Lindsay-Hogg.

« En avril, les Beatles ont annoncé leur séparation. Les gens qui sont allés voir le film étaient donc tristes de se dire qu’ils n’auraient plus jamais la joie de voir les Beatles en concert ou de découvrir de nouvelles chansons du groupe. Pourtant, LET IT BE nous permet d’assister aux répétitions et à l’enregistrement des mélodies qu’ils viennent de composer, ce qui est très rare pour un groupe de cette envergure. Et puis on arrive sur le toit, où l’on voit tout leur enthousiasme, leur amitié et leur joie de rejouer sur scène ensemble.

On sait aujourd’hui que c’était la dernière fois, ce qui rend la scène un peu émouvante, avec la conscience de ce que ces quatre musiciens ont été et sont encore. Je trouve que Peter Jackson a accompli un travail spectaculaire avec « The Beatles : Get Back », à partir des images que j’avais tournées pour LET IT BE un demi-siècle auparavant. »

« DIANE VON FURSTENBERG : IMPÉRATRICE DE LA MODE »

image 102

Le documentaire qui sortira le 25 juin se dévoile dans des premières images.  À une époque où l’égalité des sexes et le féminisme occupent le devant de la scène, ce portrait inédit consacré à une sommité du monde de la mode aborde les thèmes de l’indépendance, de la résilience, de l’entrepreneuriat et de l’élégance. L’incomparable Diane von Furstenberg, qui n’a pas de temps pour les regrets, est un modèle pour les femmes. Loin de se considérer comme une victime du sexisme, elle a affirmé sa féminité tout au long de sa vie, et ouvert la voie à sa fille et à la nouvelle génération.

image 103

Peu de femmes incarnent aussi bien le sérieux, la grâce et l’enthousiasme. Citoyenne du monde et fille d’une survivante de l’Holocauste, son parcours et ses réalisations ont inspiré les gens du monde entier. En 1974, avec l’emblématique robe portefeuille, une tenue à nulle autre pareille qui confère instantanément élégance et confiance à celles qui la portent, quels que soient leur statut, leur morphologie ou leur origine, la styliste a changé sa vie mais aussi celui d’innombrables femmes.

image 104

À la veille d’une exposition rétrospective sur un demi-siècle de créations inoubliables, Diane von Furstenberg revient sur son parcours visionnaire de proto-influenceuse dans un domaine dominé par les hommes où elle a réussi à créer un empire de plusieurs millions de dollars et bousculé le statu quo en démontrant que les femmes sont capables de faire aussi bien que les hommes.

image 105

Avec détermination, elle a relevé les défis les uns après les autres, en tant que mère célibataire de deux enfants qui conciliait ses obligations professionnelles et familiales, et affronté avec courage son cancer. Ces obstacles ne l’ont pas arrêtée ; elle en a même fait une force, et s’en est servie pour encourager les femmes du monde entier à prendre leur destin en main avec la même passion. Diane von Furstenberg était faite pour l’indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Première visite ? Voici quelques conseils

Écouter DLRP

Site non-officiel et non affilié à la Walt Disney Company. Les droits des images et musiques appartiennent à leurs auteurs respectifs.

  • https://radio.ready2play.fr:1340/stream
  • DLRP