230kAbonnés
10kAbonnés
11kFollowers

Walt Disney World, Illuminations, Planète des Singes : le DLRP Actu du 12 mai

Une étoile au Walt Disney World

Walt Disney World entre dans l’histoire avec l’étoile MICHELIN de Victoria & Albert …

walt disney world célébration restaurant étoile michelin

Victoria & Albert’s est un restaurant du Disney’s Grand Floridian Resort & Spa du Walt Disney World Resort , du nom de la reine Victoria et d’Albert, prince consort . Le restaurant a ouvert ses portes en 1988.

Niché à l’intérieur du majestueux Disney’s Grand Floridian Resort & Spa du Walt Disney World Resort se trouve un joyau qui n’est pas caché aux visiteurs.  

image 33

Désormais, le lieu bénéficie d’une plus grande reconnaissance grâce à une nouvelle étoile MICHELIN : Victoria & Albert’s.

Grâce à une sélection d’ingrédients de la plus haute qualité provenant du monde entier et soutenus par une équipe de sommeliers capables meilleures associations mets et vins sélectionnés dans une carte de plus de 500 étiquettes, Victoria & Albert’s est devenu le premier restaurant détenu et exploité par un parc à thème américain à recevoir le prestigieux prix très recherché par de nombreux acteurs de l’industrie hôtelière.

Cet honneur est « un rêve devenu réalité et le point culminant de ce vers quoi nous travaillons depuis que le chef Scott Hunnel a pris la barre du Victoria & Albert’s il y a plus de 25 ans », a déclaré Matthew Sowers, chef de cuisine.

L’objectif d’être créatif et hospitalier ne s’arrête pas à cette prestigieuse reconnaissance.  Dès à présent, l’équipe travaille désormais à l’obtention d’une deuxième étoile MICHELIN, un objectif destiné à transporter les visiteurs dans un endroit éloigné du quotidien ».

image 34

Retour de Disney Illuminations à Disneyland Paris 

Une nuit éblouissante …

image 35

Alors que les jours continuent de rallonger, préparez-vous à vivre des nuits encore plus éblouissantes avec le retour de notre spectacle nocturne iconique Disney Illuminations, à partir du 31 mai !

Disney Dreams! est un spectacle nocturne du parc Disneyland Paris conçu par le créateur de Disney’s World of Color, Steve Davison, et qui utilise des technologies comme le vidéo mapping, des lasers, des fontaines, des écrans d’eau et des effets pyrotechniques. Au total, 66 000 images sont projetées sur le Château de la Belle au bois dormant durant le spectacle.

Créé pour les 20 ans du parc, le spectacle est accompagné par la musique composée et arrangée par Joel McNeely et jouée par l’orchestre symphonique de Londres, un orchestre de 90 instruments accompagnant un chœur d’enfants et un chœur d’adultes.

Joué entre le 1er avril 2012 et le 24 mars 2017, le spectacle est revenu dans le parc depuis le 12 avril 2023.  Le clap de fin sonnera le 30 mai prochain.

image 36

Dans la droite lignée du précédent, Ce spectacle se sert de différentes technologies : projections sur le château, lasers, fontaines, effets pyrotechniques et feux d’artifice. 

Mais le changement le plus marquant est certainement de voir Peter Pan remplacé par Mickey lui-même, endossant ainsi le rôle de maître de cérémonie.

image 37

Pin’s trading

Deux ambiances dans l’univers des pin’s la semaine prochaine… Le Chapelier Fou du film Alice au Pays des Merveilles … Parce que c’est sûrement le non-anniversaire de quelqu’un … Et l’univers de la Belle et la Bête dans une série de 3 pin’s évoquant le couple célèbre ainsi que le duo de Lumière et Big Ben.

image 38

ANECDOTE : Les gants de Mickey

Si l’on considère la date du 18 novembre 1928 comme celle de sa naissance, Mickey voit réellement le jour dans le dessin animé muet, Plane Crazy, réalisé plus tôt et projeté le 15 mai 1928. 

image 39

On y retrouve Mickey en matelot dans un style épuré : trois cercles pour représenter sa tête et ses oreilles, quatre bâtons pour ses bras et jambes, et un simple trait pour sa queue.  Pas de gant, pas de chaussure non plus d’ailleurs.

À partir de 1929, Mickey se voit offrir sa première paire de gants blancs dans le court-métrage L’Opéra.  Mickey doit y jouer du piano. Et pour distinguer ses doigts du reste de son corps et bien les voir sur le clavier, Disney lui dessine cet accessoire qui ne le quittera pas.

image 40

Des gants blancs avec quatre doigts et non pas cinq, parce qu’avec ses bras fins, cela faisait des trop grosses mains !

Par la suite, Mickey les gardera.  Et l’accessoire deviendra chez Disney un moyen de distinguer les animaux-humains des animaux-animaux. Par exemple, Dingo a des gants car c’est un chien humanisé alors que Pluto, animal de compagnie, n’en n’a pas.

image 41

La Planète des Singes

N°1 au Box office des sorties

Sorti en France ce mercredi 8 mai La Planète des Singes : Le Nouveau Royaume a attiré 240 000 spectateurs en un jour, ce qui le classe en tête du Box Office des sorties, devant Blue & Compagnies avec ses 136 000 spectateurs.

Ce score reste toutefois inférieur aux chiffres réalisés par le premier volet de la saga puisqu’à sa sortie, en 2011, La Planète des singes : Les Origines avait comptabilisé 282 000 entrées.

image 42

Prequel et suite à la fois

image 43

Image iconique de l’histoire du cinéma.  Dans les derniers instants de La Planète des singes de 1968, George Taylor, interprété par Charlton Heston, frappe le sable du poing.  Il vient de réaliser que l’horrible Planète des singes sur laquelle il a atterri est, en fait, la Terre. 

Et voilà une image qui marquera le public et laissera une marque indélébile sur Wes Ball qui, aujourd’hui, réalise Le Nouveau Royaume.

« J’ai eu des souvenirs très anciens d’avoir regardé le film original de 1968 à la télévision », a déclaré Ball cette semaine. « Les images sont en quelque sorte ancrées dans mon cerveau, donc je m’en suis beaucoup inspiré pour faire ce film. »

image 44

Le nouveau film se déroule plusieurs générations après la Guerre et raconte l’histoire du voyage pénible d’un jeune singe à travers un nouvel empire. Kingdom est donc à la fois une « sorte de préquelle et de suite » dans le sens où il se situe après les trois derniers films, mais avant les événements du classique de 1968.

image 45

Un nouvel esprit a été donné à travers ce nouveau personnage, un personnage plus jeune, qui va redécouvrir un monde avec le public.  Toutefois, le film conserve bon nombre des caractéristiques uniques des précédents films La Planète des singes, y compris des effets spéciaux innovants qui donnent vie aux singes grâce à la technologie.  Cette technologie a permis, aussi, la construction d’un monde post-apocalyptique délabré dans lequel des navires rouillés se sont échoués sur le rivage et des gratte-ciel ont été engloutis par les forêts.

Si le film est destiné à nous retenir en haleine, c’est parce que l’histoire est telle « un miroir et nous rappelle ce que signifie être humain », selon Ball.

image 46

Critiques élogieuses pour « Le Royaume de la planète des singes »

image 47

Le Royaume de la Planète des Singes des studios 20th Century est sorti dans les salles cette semaine, et le film recueille déjà des critiques élogieuses.

« Plus révolutionnaire que jamais. »

« Mêlant sensations fortes et spectacle visuel avec un défi étonnamment réfléchi à la croyance selon laquelle l’humanité est le domaine exclusif de l’homme, les films font partie des superproductions estivales de plus en plus rares à combiner muscles et cerveaux… Le réalisateur Wes Ball perpétue cette tradition dans ce film »

« Le Royaume de la planète des singes est un voyage cérébral tellement enrichissant. »

« Meilleur film de la franchise. » 

« Tout au long de ces séquences de jeu du chat et de la souris, le travail de caméra du directeur de la photographie immersif Gyula Pados est impressionnant et passionnant, créant une action à grande échelle, incroyablement tendue et plus logiquement construite que ce que nous voyons souvent de nos jours. .»

« Cette aventure luxuriante et passionnante doit être vue sur le plus grand écran possible. »

« C’est un autre volet digne d’intérêt d’une série qui est pratiquement sans précédent à l’époque contemporaine. »

Des singes dans la ville…

image 48

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’opération marketing de la 21th Century Fox pour la sortie du nouveau volet de la saga la Planète des Singes a misé sur l’originalité.  C’est ainsi que dans plusieurs villes des Etats-Unis on a vu déambuler des singes patrouillant à cheval.

image 49

Shopping à Disneyland Paris 

Luxo Jr. est le premier court métrage muet de Pixar, sorti en 1986 lorsque le studio d’animation venait juste d’être créé.  

Après la présentation du logo Pixar et le titre formé par des câbles, on aperçoit, sur un plan de travail, une lampe de bureau.  Une balle jaune avec une bande bleue et une étoile rouge arrive en roulant de la droite jusqu’à son pied.  Commence alors un jeu entre la lampe et la balle.

Les couleurs vives et étincelantes de la balle ont été choisies pour la collection exclusive Disneyland Paris Worlds of Pixar déclinées sur trois produits.  A vous le shopping !

image 50

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Première visite ? Voici quelques conseils

Écouter DLRP

Site non-officiel et non affilié à la Walt Disney Company. Les droits des images et musiques appartiennent à leurs auteurs respectifs.

  • https://radio.ready2play.fr:1340/stream
  • DLRP